Pestoline (n°1)

Première horloge utilisant un court pendule de Foucault comme balancier.

On a l’habitude de voir de grands pendules de Foucault placés dans de hauts bâtiments, et dont le balancier est le plus lourd possible: jusqu’à 50 mètres de haut et 300 kg. Ces instruments nous donnent une oscillation qui peut durer jusqu’à 10 secondes. Mais qu’en est-il des petits pendules? Cela faisait longtemps que je voulais fabriquer une horloge selon le principe du pendule de Foucault. Elle prouverait la rotation de la terre tout en indiquant l’heure, la latitude et l’hémisphère. Mais pour cela, elle devait avoir une longueur d’un mètre pour donner une oscillation d’une seconde. Les premiers prototypes débutèrent en 1999/2000 sans succès, avec des essais de suspensions axiales, magnétiques, à cardan ou à mandrin: deux ans de perdus. La seule chose qu’ils m’ont appris est qu’un pendule de Foucault court est infiniment plus difficile à réaliser qu’un pendule normal.
La base de cette horloge était pensée sans aucune considération esthétique, simplement comme un prototype destiné à être modifié et amélioré en permanence. Il se mit à tourner à ma grande surprise un jour de décembre 2002, et ne s’est jamais plus arrêté depuis.

Ceux qui aiment la technique iront plutôt ici